Qui sont les coupables ?

by La Souterraine

/
  • Digital Album
    Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

    You own this

     

1.
Il y avait l’océan Et les surfeurs sur la plage Comme un souffle d’adolescent Emporté en plein naufrage Comme le voyage impossible D’un découvreur romantique Laché dans les eaux dociles Avec envie pacifique Comme le regard des baigneurs Quand le soleil se retire Je ne veux plus vivre à Paris Il y fait froid et il fait gris Là bas l’espoir s’est tari Et on pleure de rire Je me souviens de ton rire Quand la nuit tombait sur nous Ils ont vu la mort souffrir Et puis s’enfuir loin de tout Comme des héros Oubliés loin des radars Intraçables dans le cosmos Je me noyais dans les phares D’une rêverie sans retour Je ne veux plus vivre à Paris Il y fait froid et il fait gris Là bas l’espoir s’est tari Et on pleure de rire Comme des enfants comme des enfants Qui ne veulent pas que la jeunesse Ne le balance sur le trottoir Et que les gestes soient les batards Prenons le cash et partons vite Fuyons les gens qui font la chasse A La souffrance rosé du cœur Aimons nous grand bien nous fasse Fuyons la prose noire des villes Oublions tout et comme ça Vivons l’extase et l’idylle De ceux qui n’aiment pas les lois Il y aura toujours des gens Pour nous barrer le passage Mais dans les portes sonnera le vent Et la fin des être sages Comme un hiver 2003 Comme un souvenir VHS Comme un regard maladroit Comme la beauté sans le reste
2.
3.
4.
02:00
5.
6.
7.
8.
Michel Cloup: On continue ? Béatrice Utrilla: On continue même si c'est presque la fin. Juste la fin d'un moment. Michel Cloup: Cette sensation rassurante de ne pas avoir tout dit. Béatrice Utrilla: Ça nous laisse de l’avenir. Michel Cloup: On continue, encore, au moins pour aujourd’hui. Béatrice Utrilla: J'ai toujours eu du mal avec les fins. À laisser… Michel Cloup: Trouver un thème et l’étirer, à l’infini… Béatrice Utrilla: Je suis sur la route. Je pars sans en avoir envie. Michel Cloup: Encore un voyage. Béatrice Utrilla: Je ne sais pas où vais. Michel Cloup: C’est ce que j’aime dans certains de mes voyages, cette sensation de laisser aller. Béatrice Utrilla: Je n'ai pas encore roulé assez longtemps pour lâcher prise. Michel Cloup: Au bout d’un certain nombre de kilomètres… Béatrice Utrilla: Ça devient hypnotique. Michel Cloup: La perte des sensations. Tu tournes en rond Béatrice Utrilla: Sur une ligne droite À double voie Michel Cloup: j’écoute la même fréquence Béatrice Utrilla: En boucle Michel Cloup: Un générique de fin Béatrice Utrilla: Dans la tête Michel Cloup Jusqu’au bout Béatrice Utrilla: Des mots Michel Cloup: Finir Béatrice Utrilla: Ici Michel Cloup: Avant de recommencer Béatrice Utrilla: Ailleurs Michel Cloup: Autrement.
9.
10.
11.

about

STRN-155
Pochette par Michael Sallit (www.michaelsallit.com)
Supporter la cause : tipeee.com/la-souterraine
"OUF, l'anthologie souterraine 2015-2017" sort en CD, 2LP, numérique et magasins le 8 décembre : souterraine.biz/album/ouf-lanthologie-souterraine-2015-2017

+++

Qui sont les coupables ?

"Comme le voyage impossible d'un découvreur romantique", la Souterraine continue l'exploration des underground de France, avec cette sélection de 11 morceaux, mix de chansons audacieux de noms connus, collaborations inédites et de premiers pas de jeunes pousses musiciennes inconnues à tous les bataillons.


P.r2b (Paris / Bourges)
Le premier morceau de P.r2b a la classe d'un classique : bidouillée à la maison, cette chanson sentimentale semble annoncer une nouvelle ère ("new age" pour les anglo), "comme la beauté sans le reste". On le comprend, on adore P.r2b et on remercie Hyacinthe qui l'a pistée pour nous.

Marie Modiano (Paris)
"Pauvre Chanson", le premier album de Marie Modiano écrit en français sort le 9 février prochain. "Guérir ma colère" l'ouvrira. Voilà donc une sorte de renaissance à laquelle on trouve des airs de Colette Magny - et ça a tout pour nous plaire. Fixé entre Stockholm, Malmö et Paris avec, entre autres, le batteur et percussionniste Larry Mullins et le contrebassiste Dan Berglund (EST) et réalisé par Peter von Poehl, "Pauvre chanson" sortira juste en même temps que "Pauvre chanson et autres poèmes" recueil à paraître chez Gallimard.

Lauter (Paris / Strasbourg)
Ancien camarade de la clique Clapping Music (clappingmusic.com/artistes/lauter) plutôt porté sur l'anglo, Lauter joue l'ambition quand il écrit dans sa langue. Enregistrée dans le salon, cette "Éléonore"-fleuve sonne comme une lente montée orchestrée, urgente et sereine, portée par un "cavalier dans la tempête" ("Rider on the storm" en anglais).

Orly (Paris)
Il y a une vingtaine d'années, Orly sortait des disques sur Le Village Vert (fr.wikipedia.org/wiki/Village_Vert). Aujourd'hui il écrit pour la danse et pond de temps en temps des chansons-uppercuts et bizarres comme ce bien nommé Crash.

Parka Valentine (Lyon)
Ce tout frais duo montre dans ce premier morceau de sainte pop leur riche métabolisme. Premier concert le 15 décembre à Grrrnd Zero à Lyon avec CHATON et Milles Colombes. "Alors notre pop sera d’autant plus froide, violente, synthétique, sincère et fragile comme la voix des indiens tristes dont nous parlait Félix Guattari".

Bleu Nuit (Montréal)
Quand des membres de 2 formations défuntes de Montréal - Eliza et Pandacide (souterraine.biz/track/voiture-de-course) - se décident à "se dévoiler dans [leurs] décombres", ça donne du punk garage style veste de jeans et au groove carré. Le tout enregistré au Studio Ohm par Jean-Bruno Pinard.

Petosaure (Paris)
Les Parisiens timbrés de Petosaure jette un nouveau morceau sur le feu, tous synthés dehors : ou comment Michel Jonasz se retrouve à jammer avec Pere Ubu - et on est sûr de l'inédit de la chose.

Michel Cloup & Béatrice Utrilla (Toulouse)
Se prendre "On continue" de face est sans doute la meilleure manière de comprendre la “collaboration occasionnelle mais récurrente” entre le musicien Michel Cloup et la photographe/plasticienne/videaste Béatrice Utrilla (www.beatrice-utrilla.com). "On continue" reprend le thème principal de ces "États des lieux intérieurs", disponible le 11 décembre là >>> www.michelcloup.com/boutique/michel-cloup-beatrice-utrilla-etats-des-lieux-interieurs-lpcd/

Mehdi Zannad & Barbara Carlotti (Montreuil & Paris)
Figure tutélaire de l'ultra-pop anglophone désormais francophone, Mehdi (souterraine.biz/track/bagatelle) mène désormais sa barque sur le Vendée Globe. Chanson pop classique déstructurée en cohabitation avec Barbara Carlotti, autrice du texte et présente sur les chœurs. "Ceux qui les suivent savent pourquoi..."

Grisegris (Paris)
Une professeure des écoles pas très loin de la retraite nous fait parvenir cet audacieux enregistrement sur les tourbillons de la vie... "Le temps passe et revient, le temps passé revient".

Cheval Blanc (Saint-Martin-d'Ardèche)
Jérôme-David Suzat-Plessy est Cheval Blanc, et un poète, comme l'écrit la Féline (modernecestdejavieux.wordpress.com/2013/09/29/cheval-blanc/). Depuis son refuge ardéchois, il continue ses enregistrements de terrain de chansons folk sèches et belles. Avec Fantôme (souterraine.biz/album/ac-die-mostla-tape) ils ont aussi lancé il y a peu Aristrocrate Recordings (aristocraterecordings.bandcamp.com).

credits

released November 30, 2017

license

all rights reserved

tags

about

La Souterraine La Souterraine, France

French & francophone pop underground.

contact / help

Contact La Souterraine

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account