Qui es​-​tu je ?

by Brume Parole

/
  • Digital Album
    Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

    You own this

     

1.
2.
3.
4.
Big Bang 03:19
5.
6.
7.
8.
9.
Le contrôle 02:58
10.
11.

about

STRN-286

"Partir à la recherche des principes fondamentaux pour mener sa vie en allant à la rencontre des artistes. Synthétiser le fond de leur pensée et construire son personnage au fil des refrains. Telle est l'expérience proposée à l'auditeur de Brume Parole.
Plasticienne, écrivains, metteur en scène, musiciens, auteurs de bande dessinée, philosophe... Les morceaux prennent source dans les intentions de toute cette constellation. Le modus operandi consiste en effet à "synthétiser" les travaux d'artistes contemporains à travers leurs propres mots - et ceux d'analystes à leur sujet - pour les mettre en musique et proposer ainsi une combinaison de regards sur le monde. Amener alors une dimension poétique, voire philosophique, sans quitter le groove.

01 - Qui es-tu-je ?
« Tu es la condition, tu es une question qui ne cesse de se poser. Une question incessante et insensée. » Qui es-tu-je ? tourne en boucle aux côtés du philosophe Stéphane Sangral (Editions Galilée). Avec l'inventeur du concept d'individuité, nous faisons face au miroir.

02 - Zones misanthropiques
« Partout où l'auteur ne dit rien, invente... » Les mots du metteur en scène Jacques Kraemer, issus de sa pièce L'Atrabilaire Amoureux (Tituli), investissent ces Zones misanthropiques.

03 – Les Souterrains
Le morceau Les Souterrains ouvrait la compilation Popklore. Il est construit avec les titres d'oeuvres hébergées sur La Souterraine :

Hier, demain, maintenant (Ravages)
Je ne sais pas où tu commences (Nature morte)
Jolie machine (Joseph Edmond Vincent Leduc)
Nietzsche m'a tout piqué (Le Manque)
Que reste-t-il de nos amours ? (Gontard !)
10 h 15, samedi soir (Aquaserge)
Ecran noir (Clara Clara)
Depuis le centre du cœur (Laetitia Sadier)
Dans la nuit (Halo Maud)
La nuit au ralenti (Thomas Pradier)
J'aime ton personnage de fiction (Maud Octallinn)
Sinon je serais autre chose (Marie Mathématique)

Au lieu de chercher dans la lumière, on cherche dans l’obscurité, les souterrains (…), en toute liberté (Benjamin Caschera, interview Slate)

Aventure (Rouge Gorge)
Le désert commence là (Chevalrex)
Là, sous le vent (cabane)
La nuit nous appartient (Bertrand Betsch)
Animal nocturne (Raphaël Guattari)
Je est un chien (Perrine en français)

Au lieu de chercher dans la lumière, on cherche dans l’obscurité, les souterrains (…), en toute liberté (Benjamin Caschera, interview Slate)

Navette (Baron Rétif & Concepcion Perez)
Dernier voyage (Pépite)
L'espace d'un instant (Le Flegmatic)
Sous les étoiles saturées (the Unlikely Boy)
J'entends des airs (Barbagallo)
Fantaisies stellaires (Tara King Th)
Ma bouche sans toi n'existe pas (Julien Gasc)

Au lieu de chercher dans la lumière, on cherche dans l’obscurité, les souterrains… (Benjamin Caschera, interview Slate)

04 – Big Bang
Voici que se présente le « moment que je guette, où je peux lâcher les chiens ». Suivons les préconisations de l'écrivain Rémi Karnauch au fil de ce texte fabriqué à partir de fragments de ses écrits et interviews. Devenons alors notre propre Big Bang.

05 – Réveille-moi
« Connecte-toi à mon haut-parleur. » Les paroles de Réveille-moi sont constituées des phrases les plus prononcées par les utilisateurs à leur assistant vocal virtuel et des mots de déclenchement de ceux-ci : « Ok » (Google Home), « Dis » (Apple Siri), « Hey » (Windows Cortana)...

06 - Galaxies intérieures
« Il suffit de fermer les yeux pour voir l'immensité du monde en soi. » On se laisse guider à travers ces Galaxies intérieures apparues sous l'impulsion de la plasticienne Flo Arnold (citations, propos d'historiens de l'art à son sujet, titres de ses œuvres...). Un voyage à la rencontre de « cette voie lactée que chacun de nous porte en lui ».

07 - La nostalgie des époques de notre vie
« Rien n'est vraiment sérieux, rien n'est vraiment léger. » Et cette pensée de Stéphane Sangral se déroule à l'infini : « La nostalgie des époques de notre vie où l'on n'avait pas la nostalgie des époques de notre vie où l'on n'avait pas la nostalgie... »

08 – Bientôt noir
« Tout sera bientôt noir. » Une prémonition échappée des Rotroldiques de Nicolas Cavaillès (éditions Marguertie Waknine). N'hésitons donc pas à « prendre le maquis ».

09 - Le contrôle
« Y a quelqu'un ? » Si cette relecture de la BD Alt-life (Le Lombard) de Joseph Falzon et Thomas Cadène tient ses promesses, alors : « Vous respirerez très bien, probablement mieux qu'ailleurs, c'est du bon air comme on n'en fait plus. »

10 - Tu existes donc je suis
« La saison se fige, le siècle stagne.» Les phrases de l'écrivain Lambert Schlechter, récoltées dans ses Inévitables Bifurcations (Les doigts dans la prose), ouvrent une fenêtre sur le murmure du monde.

11 - J'écris pour me taire
« Le texte est la météorite dans sa chute. » Voici que résonne une dernière voix off. Nous sommes les passagers de Christophe Esnault « pour prendre l'autoroute à contresens »." - Brume Parole

credits

released October 9, 2020

license

all rights reserved

tags

about

La Souterraine La Souterraine, France

French & francophone pop underground.

contact / help

Contact La Souterraine

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account