GÉNÉRALE DE CHAUFFE

by La Souterraine

/
  • Digital Album
    Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

    You own this

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.

about

STRN-173
Pochette par Judith Amsallem
Soutenir la cause : www.tipeee.com/la-souterraine
En écoute partout : smarturl.it/LaSouterraineGDC

+++

On ne s'y attendait pas dans l'immédiat, mais nous voilà avec une nouvelle compilation pleine d'enthousiasme. Pour faire été, on a d'abord pensé appeler GÉNÉRALE DE CHAUFFE "MILLE SOLEILS", ou "CONGÉS PAYÉS", et puis, lors d'une résidence à l'Emmaüs de Grande Synthe avec le Groupe Mostla et Mohamed Lamouri (pendant le festival de la Bonne Aventure de Dunkerque) on est tombé en amour d'un porte-clé au nom de cette défunte filiale nordiste d'EDF (ou quelque chose comme ça).
Une évidence, donc, pour nommer cette collection de 14 chansons décomplexées, qui nourrit quelques uns des fondamentaux souterraines. Pêle-mêle :

+ On observe un élargissement géographique du casting vers le Sud : un premier artiste ivoirien est ici présent (Ralph Beauzart), notre Algérien national aussi (Mohamed Lamouri); on accueille également un 2e artiste creusois (la Creuse, département d'origine de la ville de la Souterraine - Bûcheron après Bicross souterraine.biz/track/like-en-am-rique, donc) et 2 de PACA : Mihuma le Varois et Chanteloup de Marseille.

+ On a entendu il y a peu de temps que l'engagement était le nouveau cool. Alors cette compilation est relativement cool, puisqu'on y entend divers engagements de chacune et chacun - une chanson-manifeste et des rêves, un discours du MEDEF mis en musique, un hymne anti-propriétaire, une chanson de folk pur enregistré avec une ribambelle d'enfants belges, etc. De notre côté, on s'engage à dire que le nouveau cool c'est d'écrire cool coule.

+ L'activiste souterrainiste Baron Rétif alimente l'air, le four et le moulin de cette GÉNÉRALE DE CHAUFFE : pivot du Groupe Mostla à la batterie et à la réalisation (pour Baida mon amour), il mixe Des rêves de P.r2b, produit l'instru de Bamboula du COEFF, et joue à l'opérateur batteur sur Relativement heureux de Raphaël Guattari (lui-même nouveau membre du Groupe Mostla). Il paraît qu'il y a 15 ans il chantait.

+ 14 chansons c'est long, mais on a dû s'adapter aux arrivages estivaux.

Bref, vive l'été.


+++


P.R2B (Paris / Bourges)
On a l'impression de connaitre cette jeune femme de 27 ans depuis mille ans, mais c'est seulement sa 2e chanson originale qui émerge de sous terre : Des rêves renverse la table de la grande chanson française, en y injectant à la coule, effluves dancehall, vocalises new age et texte plein de sens (au hasard, "le sang d'hier qui sèche vivra à travers moi") : le jour viendra.

MOHAMED LAMOURI & GROUPE MOSTLA (Pavillons-sous-Bois)
Comment ne pas apprécier cet appel à la danse pur et parfait ? Mohamed Lamouri, vedette parmi les invisibles du métro parisien, s'entoure du Groupe Mostla (Baron Rétif, Charlie O. et Mocke) et prépare son premier album à paraître sur Almost Musique en 2019. Baida mon amour est un classique de Cheb Hasni - chanteur idole assassiné à 26 ans pendant la décennie noire. Il est honoré ici par cette reprise reggae-raï des familles.

CONFESSIONS D'UNE SKINHEAD (Paris)
Une chanson d'à peine plus de 50 secondes qui semble mettre en musique un discours du MEDEF, commençant par "Mutualisons nos infrastructures afin de développer des synergies / la main invisible du marché dans une optique gagnant-gagnant maximalisera nos performances au sommet de la vague d'un Kondratiev" attrape forcément tout de suite notre attention. Elle est l'oeuvre d'un quadragénaire parisienquelque peu attardé ex-membre de Shit Browne et membre actif de School Daze, et annonce une mixtape du futur.

COEFF (Caen)
Ça fait une paire d'années que ce son est en attente dans nos tuyaux, jamais vraiment achevé. Voilà l'occasion de donner à entendre cette prod vénéneuse de Baron Rétif et ce texte lourd des 2 MC frères caennais du COEFF : "les bamboulas de chez moi ne s'identifient pas aux bamboulas de chez toi".

RALPH BEAUZART (Treichville, Côte d'Ivoire)
Ouverture et virage sud pour nous, Ralph Beauzart est le premier ivoirien à intégrer une de nos compilations : cette chanson d'afro trap autoproduite possède quelques indices pour en faire la compagne de nos fêtes autour de la piscine cet été.

SABINE HAPPART (Paris)
Si c'est via des mises en musique de textes de Ronsard qu'on l'a découverte, Sabine Happart a également tout un répertoire de chansons-vignettes d'auto-dérision engagée et universelle dans les droites lignées gauches de Jean-Luc Le Ténia ou de Katerine : par exemple, elle chante ici d'un air totalement décomplexé "mon proprio est un connard".

RAPHAËL GUATTARI (Tours)
Raphaël, c'est le Mac Demarco tourangeau : du rock'n roll laidback et smooth, un je-ne-sais-quoi de je-m'en-foutisme aussi, et des textes faciles et utiles ("relativement heureux quand j'ai de l'argent dans les poches", quoi). Ici mixé par Bénédicte Schmidt au Labomatic Studio.

BÛCHERON (Mérinchal, Creuse)
Bûcheron vit à Mérinchal, village creusois de 755 habitants situé à 116 km de la ville de la Souterraine. C'est de là-bas qu'il nous a envoyé sa super cassette parue sur le label stakhanoviste underground Indian Redhead (indianredhead.bandcamp.com/album/hachurage) dont est issue ce Si tu veux pas de moi ("tant pis, c'est pas grave").

MIHUMA (Fréjus)
C'est en catimini, au soleil et via une vidéo imparable (www.youtube.com/watch?v=rPByiDr20ss) qu'on a entendu pour la première fois le "20 juillet 2014" de ce Varois d'adoption : voilà une chanson de variété aux accents disco-funk enlevés. Pas illogique qu'il apparaisse par ici le 20 juillet 2018.

WILFRIED (Paris)
Cette chanson est issu de la bande originael de “Les Rêves Siamois”, documentaire d’Iv Charbonneau (en cours de production) retraçant le parcours d’une jeune étudiante transgenre de Bangkok aujourd'hui réfugiée politique en France, après avoir fui la Thaïlande à la fin de l'année 2014. Et voilà que ça groove thai.

EMBOPHLÉBITE (Montréal, Canada)
L'autre jour, Nicolas Gaudreault, déjà présent par ici avec les 2 formations québécoises Bleu Nuit et Pandacide, nous écrit pour nous signaler sa participation à un nouveau trio de power chanson, sous la houlette de Raphaël Leveillé et avec Agathe Dupéré. Quand au nom, il semblerait qu'une embo phlébite soit le déclencheur de l'écriture et l'enregistrement de ses chansons.

ANTOINE LOYER & LES PETITS DE BRUXELLES (Bruxelles, Belgique)
Antoine Loyer était de la première fête souterraine à l'olympic café, en juillet 2014. Depuis plusieurs mois, il entretient des ateliers de chansonnier avec des enfants de Bruxelles. On adore la mélodie de ce Saint-marcellin (et le passage "GSM fromage"). Toutes les chansons d'atelier (mille, déjà...) ici : ateliersrommelpot.bandcamp.com

CHANTELOUP (Marseille)
On connaît Antoine Chanteloup depuis un certain temps, fidèle écoutant des francs-tireurs folk francophones Arlt, Orso Jesenska et autres Midget. Surprise quand il nous a discrètement envoyé ses chansons fabriquées en silence - ce Soleil qui cogne, augmenté de la guitare solaire et bruitiste de Mocke, est une évidence d'été, à écouter à l'heure de la sieste brûlante.

MILLE COLOMBES (Lyon)
On a adoré son Le lit, l'ordinateur d'il y a 2 ans (www.youtube.com/watch?v=lHF2_a4oZmI). On est désormais fasciné par cet Où l'on voit minimaliste, qui sonne comme un traditionnel folk d'un monde parallèle, où l'on entend une vielle histoire de libraire. Un deuxième album du Lyonnais arrivera plus tard cette année, ou la suivante.

credits

released July 20, 2018

license

all rights reserved

tags

about

La Souterraine La Souterraine, France

French & francophone pop underground.

contact / help

Contact La Souterraine

Streaming and
Download help

Redeem code