Comment vivre ?

by Cheval Blanc

/
  • Digital Album
    Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

    You own this

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Photo non-contractuelle

    Includes unlimited streaming of Comment vivre ? via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 10 days
    4 remaining
    Purchasable with gift card

      €12 EUR or more 

    You own this  

     

1.
02:53
2.
3.
01:59
4.
5.
04:10
6.
00:31
7.
04:05
8.
04:26
9.
03:53
10.
04:03
11.
03:24

about

STRN-233

Je m’appelle Jérôme-David Suzat-Plessy, ou plus simplement Jérôme Suzat, ou différemment Cheval Blanc.

De 1993 à 1997, j’ai joué de la basse électrique dans No One Is Innocent, j’ai participé aux deux premiers albums, « l’éponyme » + Utopia, je suis
parti du groupe vers la fin de la tournée Utopia.

Cheval Blanc est né en 2006, et a sorti 3 disques dans le cadre d’une série intitulée « L’Art de la démo ».

« Comment vivre ? » est le quatrième volet de cette série.

J’ai habité Saint Chamond, Saint Denis, l’Ardèche et Paris.
J’enregistre rarement et toujours de façon pauvre et rapide quand j’en ai les moyens techniques et psychiques.

Pendant deux ans j’ai collaboré avec Josépha Mougenot (aussi connue sous le nom de Fantôme), à la création et à l’activité musicale et
théorique du micro-label messin Aristocrate recordings , certains de nos Documents sonores ont étés compilés et mis en ligne sur la
Souterraine en 2018
(Je dois ici saluer la patience, la confiance et l’obstination de cette même Souterraine)

Quelques morceaux de « Comment vivre ? » témoignent de cette époque, c’est de façon consciente que j’utilise et que nous avons utilisé un
appareil dédié au reportage.

« Quand » est l’une des premières choses que j’ai chanté en français, elle doit dater de 2005, je n’en ai pas écrit une ligne ; le silence est
volontaire, prenez le comme vous voulez, au final, il ne sera jamais le même.

D’autres témoignent de ma vie dionysienne et de mon vieux 16 pistes.
Pour finir j’ai enregistré 2 chansons au Zoom, ici, chez moi à l’Atelier des Granges.


CHEVAL BLANC

« Comment vivre ? »

l’art de la demo 4 (2005 - 2019)

1 Politique
2 Mr President
3 Réalisme
4 Death disco birds
5 Romance
6 Générique
7 Beau demain
8 Une île
9 Jardin
10 Quand
11 Falaises

Écrit, enregistré, joué par Jérôme Suzat 

sauf :

8 : paroles : Victoria Davis/Jérôme Suzat
10 : paroles Victoria Davis

Choeurs sur 1 / Politique : Josépha Mougenot

Mastering : Matthieu Imberty

Artwork : Pierre Fichefeux

Réalisé entre Paris, Saint-Denis, Metz et Saint-Martin d’Ardèche

Remerciement spécial à Josépha Mougenot



Saint-Martin d’Ardèche, le 28 11 2019

credits

released December 25, 2019

Le destin d’un instant donné
la trace d’un point qui s’étire
l’assomption de formes pauvres
limitation nécessaire
du procédé corps silencieux
dans le bruit des piles de bruits
dans un temps pris au temps
l’écoute de une prière politique.

Une analyse psychologique comportementale de masse domine le monde en contrôlant les âmes et leurs désirs qui ont à voir avec leur passé,
leur présent, leur futur.

Les rêves se voient objectivés, paramétrés et transformés en plus-value unidirectionnelle et marchande.
Le rêveur faussement éveillé est le producteur de valeur-mémoire et le bâtisseur de sa propre prison visio-éclairée par des miroirs sans teint
annotant scrupuleusement le moindre de ses signes, les plus infimes, les plus intimes, les moins innocents et les plus inconscients.
Le rêve réifié en code numérique est la marchandise immédiatement capturée et reconditionnée sous les yeux déjà ailleurs du
rêveur-producteur.

L'objet de la prestidigitation à l'aspect du don, le but et la véritable valeur de ce faux don se trouve masqués par le miroir totalitaire, il est le
début de la plus aboutie des formes de contrôle collectif jamais produite à ce jour sur la Terre.
Cette forme ectoplasmique est par nature sans cesse en mutation, sa structure et sa nuisance peuvent se comparer à la radioactivité, ne
semblant pas être là, elle ne produit que des cancers.
Nous la nommons smart-fascisme.

Contaminant la contamination ; à cette radioactivité nous opposons la notre, en miroirs brûlés, dans le silence de la réflexion et par la patiente
irradiation, disséminant le rayonnement de vagues fluides polysémiques à l'attention de capteurs résonateurs, parties d'une communauté
consciente et consciente de l'être.

NOUS SOMMES LA ROMANCE DERRIÈRE L’ÉCRAN

Nous manquons de saboteurs en tout bien que le naufrage soit total.

La religion capitaliste est l'autre nom que la mort s'est donnée, son règne n'est pas négociable.

La nature est son ennemie et l'homme soumis son outil.
Jamais guerre n'aura été à ce point historique, l'histoire elle-même est en jeu, et cette guerre se joue sur le territoire entier de la vie.

L'apocalypse est une Logique.

INVENTONS LE RÉEL

Nous nous sommes lentement dirigés vers l'endroit, il n'y avait plus de nuages dans le ciel, il n'y avait plus de ciel, nous nous sommes lentement
dirigés vers l'endroit, nous nous sommes lentement dirigés, dirigés vers l'endroit du décors, ni nuage ni ciel il y avait, nous nous sommes
lentement dirigés vers l'endroit du décors.

Détails à caractères techniques, biographiques et informationnels sur l’objet présent.

license

all rights reserved

tags

about

La Souterraine La Souterraine, France

French & francophone pop underground.

contact / help

Contact La Souterraine

Streaming and
Download help

Redeem code