Le turc méca​-​mostla​-​nique tape

by La Souterraine

supported by
/
  • Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

     name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.

credits

released January 15, 2016

Le Turc Méca­Mostla­Nique

STRN68

"Le Turc Mecanique est un label fier de post­punk français et issu de la francophonie que je mène depuis bientôt 4 ans. Dans cette compilation, vous trouverez quelques essentiels du label – parmi les morceaux que nous avons sorti dans la langue de Molière – et des inédits, des nouveaux venus et des gens dont j'aime la musique de tout cœur. Tout ceci dans l'optique, évidemment, de vous offrir un tracklisting de qualité.

#1 mamiedaragon – Repasse ta bac par les armes (No Lagos Musique, 2015)

Emblème de la tornade No Lagos Musique, mamiedaragon aura été l'une des formations qui m'aura le plus marqué en 2015 : sur scène, c'est l'un des lives les plus dangereux, explosifs, incontrôlables qu'il vous sera donné de voir. Thomas scande pendant que ses camarades frappent, tartinent de noise, de rythmes aussi aléatoires que jouissifs. Il n'y a pas de bonne manière de parler de mamiedaragon, et puis de toute façon : « la prochaine fois que je croise quelqu'un qui parle pour moi, je lui fais passer l'envie en le jetant d'un toit ».

#2 Télédétente 666 – Soleil Nord­Est (Le Turc Mecanique, 2015)

Extrait de Karen, l'album co­sorti avec Mon Cul, Pouet ! et 24/Jamais, « Soleil Nord­Est » est certainement l'un des plus beaux morceaux qu'on ait jamais pu proposer. Si ces triples alliés tâchent plus ou moins volontairement de rester cacher, ils n'y peuvent rien : depuis le premier 45 tours qu'ils ont lâché en 2012 sur le label canadien Sweet Rot, ils sont entrés dans une certaine légende, celle qui fait battre le cœur de tous les enfants bâtards du punk, de la wave et de la musique industrielle que nous sommes.

#3 Colombey – L'ennui des soirs (Self, 2015)

De tous ceux qui forment – vous excuserez la maladresse ­ une nouvelle chanson « réaliste », Colombey est peut être le plus universel. Bien connu de la galaxie Souterraine, crève­cœur pour punk dur, explicite jusque pour les gens les moins concernés par la musique d'aujourd'hui : la détresse qu'il véhicule est contagieuse, et il n'y a d'ailleurs pas de meilleur vecteur pour ça que les contraintes techniques qu'il s'impose.

#4 Empereur – While Puritans (Le Turc Mecanique, 2015)

Les enfants prodigues du punk belge se sont imposés avec un 45 tours et une année de concerts acharnés, sur leurs terres, dans notre capitale et dans toute la France. Alors qu'ils enregistrent la suite au moment même où j'écris ces lignes, saluons le placement d'un couplet en français dans While Puritans, sans quoi vous ne seriez pas entrain de l'écouter ici et maintenant, et sans quoi vous seriez donc, peut être, restés encore dans l'ignorance.

#5 Hystérie – Commune Epave (version démo) (unreleased)

Défenseurs de la même musique que LTM en (video)bloguant, produisant sur leur netlabel Ascèse Records et mettant avec les moyens du bords leur ville sur la carte des tournées des bons groupes, les trois gars d'Hystérie font leur part pour la cause. Il semblait donc naturel que ça s'exprime un jour où l'autre sur le plan artistique. Premier signe avant coureur : rentrant d'une tournée durant laquelle ils avaient joué chez et avec eux à Castres, les gars de Strasbourg et Deficit Budgetaire m'ont fait des messages qui disaient qu'il me faudrait être très attentif à leurs pérégrinations. Ça n'a pas manqué : ils m'ont envoyé très récemment les mises à plat de leur album, dont vous pouvez aujourd'hui écouter le tube majeur « Commune Épave ».
Ce sont les vrais « nouveaux » de cette compilation et c'est une fierté absolue de les présenter ici.

#6 Strasbourg – Fruit de la Passion (Le Turc Mecanique, 2015)

Quoi qu'il arrive, Strasbourg est certainement le groupe le plus emblématique du label. La sortie de leur album l'an passé a été un grand moment. Sur long format, ils ont affirmé leur radicalité et leur aspect définitivement clivant, ce qui est signe, sur LTM, d'un grand disque. Mais surtout, ils introduisaient une nouvelle facette à leur musique : les slows mortuaires. « Fruit de la Passion » est l'un des plus beaux morceaux du disque. Sinon l'un des plus beaux morceaux tout court.

#7 Jardin – Mon amour n'a pas de sexe (Unreleased)

Jardin débarque seulement dans le label qu'il en pousse déjà les frontières vers des horizons plus club : bâtard de la early­house américaine, de la vague digital­art, de la techno bruyante et de la détresse contemporaine, le garçon a trouvé la recette pour mettre toute la violence qui peut transpirer de la maison sur le dancefloor. Alors qu'on réédite ce mois­ci « A Girl With A Dog In A Rave » en vinyle, voici un inédit de son disque suivant, Post­Capitalist Desires, qui est déjà dans les starting blocks.

#8 An Ultimate DJ – Sondages (PRR ! PRR ! 2015)

On ne dira jamais assez de bien de Maoupa Mazzocchetti, producteur­perfomeur français planqué à Bruxelles. Ses disques sont clairement parmi les meilleurs que j'ai pu écouter dans le registre techno­dark­industrielle et ses lives me rendent toujours hyper heureux. Avec ses camarades de label PRR ! PRR !, il a monté comme une blague ce groupe An Ultimate DJ et les trois larrons ont pondu ce hit « Sondages ». A prendre au premier, au second ou sans degré, comme l'idole Ron Morelli, qui l'a salué comme son morceau favori de 2015. Je suis pas loin de penser la même chose.

#9 Supérieur – Colonies (Arschloch Sardoom Remix) (Unreleased)

Prévenant, Raph Sabbath (Strasbourg, Harshlove) m'a tout de suite présenté son nouveau projet Supérieur comme celui que je ne sortirais pas : voilà en effet son « groupe à problème » qui semble visiblement avoir pour but d'enchaîner les Viol­gates là où d'autres rêvent encore de disques d'or. Mêlant techno­tête dure et traduction de textes de hardcore straight­edge ou, ici, reprise approximative de Michel Sardou, Supérieur est en gestation mais on devrait en entendre parler bientôt dans la rubrique faits­divers du Parisien. Absurde, presque situ, beaucoup trop excessif pour être malhonnête, voici le foutage de gueule le plus jouissif possible, impec' pour lancer 2016.

#10 Bajram Bili – Roger & Stan (Le Turc Mécanique, 2015)

Après la guérilla sonore, terminons sur un note plus abstraite : Bajram Bili est, avec Teknomom (et rétrospectivement Montebourg), l'un des premiers musiciens à exprimer le versant synthétique qu’accueille le label en son sein. Aujourd'hui libéré de ses classes krautrock, il est l'expression d'une liberté synthétique que permet notre époque, mêlant sur ce morceau arpèges analogiques et bass music avec une fluidité déconcertante. « Roger & Stan » est une aventure à lui tout seul."

Charles LTM

tags

license

all rights reserved

about

La Souterraine Paris, France

French & francophone pop underground.

contact / help

Contact La Souterraine

Streaming and
Download help

Redeem code